Livraison offerte à partir de 60 € d'achat

S’engager pour un sport responsable : l’exemple de Nikola Karabatic

Nikola Karabatic : un exemple du sport eco-responsable

Auteur Paul Monnet

Le respect est une valeur centrale et essentielle à toute pratique sportive. Le respect est naturellement primordial chez Sportingoodz, et il est au cœur de la mission que nous nous sommes donnés.

À savoir : encourager les comportements positifs dans le sport, et inciter au maximum les acteurs du sport à être respectueux de l’environnement à travers leurs activités et leur impact.

Il se trouve que le respect est une valeur qui n’échappe pas non plus à Nikola Karabatic ! Ce sportif de haut niveau est aussi impliqué pour la planète à un haut niveau !

Le vainqueur de la Coupe de France 2022 ne cache pas son engagement personnel et professionnel envers la pratique d’un sport responsable.

L’équipe de Sportingoodz est admirative de la persévérance du médaillé olympique à relever le challenge du développement durable dans le sport, et nous voulons t’expliquer pourquoi.

Le rôle essentiel des athlètes dans la pratique du sport eco-responsable

Sachant qu’une manifestation sportive de 5 000 personnes environ produit à elle seule presque 2,5 tonnes de déchets (source Zero Waste France), nous comprenons que certains sportifs de haut niveau se sentent concernés et se mobilisent dans le mouvement du sport responsable.

Et nous sommes heureux qu’ils le fassent ! Car les personnalités publiques, artistes ou sportifs, ont une place un peu particulière ! Ils sont un modèle pour beaucoup de personnes, en particulier les jeunes générations.

Et s'ils choisissent de porter un message en faveur du développement durable, et du respect de la planète, nous sommes convaincus que leur initiative sera entendue !

Nikola Karabatic, un sportif engagé pour le sport responsable

Nikola Karabatic, le champion de handball Franco-Serbe est conscient de l’impact que peuvent avoir ses propos sur son public. Montrer l’exemple est une de ses priorités. Et pour cela Nikola est devenu l’ambassadeur de nombreuses initiatives en faveur d’un sport responsable.

Le joueur est conscient que sa notoriété peut contribuer à influencer le grand public.

Il plaide la cause de la démarche écoresponsable dans le sport, auprès des autres joueurs, mais aussi des clubs et des sponsors, avec l’idée de faire pencher la balance des clubs et dirigeants du côté du développement durable dans leurs pratiques et leurs prises de décisions.

De petits gestes qui font de grandes actions

L’engagement de Nikola Karabatic au sujet du développement durable ne date pas d’hier.

Et cela commence dans sa vie privée. Lui et sa famille font le tri, favorisent les circuits courts et font leurs achats dans des commerces de proximité. Ils valorisent les producteurs locaux et minimisent ainsi l’impact carbone de ce qu’ils mettent dans leurs assiettes.

Pour leurs déplacements également, la famille Karabatic privilégie le vélo pour leurs déplacements en ville, et des moyens de transports comme le train à la voiture ou à l’avion quand cela est possible.

Nikola montre l’exemple à sa famille et à ses fans avec ces actions individuelles qui sont importantes dans la lutte contre la crise climatique et environnementale.

eIl prouve qu’il est possible de respecter la planète (et son prochain) et que cela commence par de petits gestes et peut terminer par de grandes initiatives.

L’engagement écoresponsable au cœur de la pratique sportive

Nikola Karabatic a ainsi engagé une démarche écoresponsable dans sa carrière de sportif de haut niveau au sein de son club de Handball, le PSG.

Tout d’abord avec ses sponsors, qu’il essaye de challenger du mieux qu’il peut pour qu’ils s’alignent sur ses valeurs en matière d’écologie, et passent, eux aussi, à l'action.

Avec l’entreprise Butagaz qui le soutient dans ses matchs, il s’investit en 2020 aux côtés d’Allison Pineau, la handballeuse internationale française, dans leur fondation. Cette dernière œuvre contre la précarité énergétique en France et finance des projets de rénovation de bâtiments.

Les deux handballeurs français confirment alors leur engagement au profit de causes environnementales et sociales portées par la fondation Butagaz.

En 2020 toujours, Nikola rejoint 11 autres personnalités publiques, artistes et sportifs de haut niveau et devient signataire du Manifeste “Pas Le Dernier” de l’ONG WWF.

« Pour ne pas être le dernier handballeur, j’ai décidé de contribuer moi aussi à notre transition écologique en sensibilisant activement mon entourage, mais aussi les décideurs politiques. » Nikola Karabatic, handballeur professionnel.

L’éco-responsabilité dans le sport : un travail d’équipe

En février 2021, les acteurs du handball professionnel, lancent le programme Zone Verte, avec en figure de proue Nikola Karabatic.

L’association des joueurs professionnels de handball (AJPH), entraîneurs, clubs, institutions, et parfois sponsors, se mobilisent pour diminuer l’impact carbone de leurs activités.

Cela consiste à réduire le plastique à usage unique, en remplaçant les bouteilles d’eau en plastique par des gourdes réutilisables par exemple.

Ou encore, à limiter les déplacements en avion quand les trajets peuvent être faits avec des moyens de transports collectifs, afin de baisser les émissions de CO2.

Ce programme écoresponsable vise à mettre en place un modèle vertueux de développement durable dans le handball Français.

Le respect signifie fair-play, dans le sport et pour la planète aussi !

 

Fair Play for the Planet

En 2021, l’ancien joueur international de rugby Julien Pierre crée le label Fair Play For Planet, et propose une charte destinée aux clubs, aux évènements sportifs, et aux sites qui les accueillent.

L’équipe Fair Play For Planet est aujourd’hui soutenue par l’ADEME, (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) : l’agence gouvernementale de la transition écologique.

Ils accompagnent les acteurs du sport dans leur modèle de développement économique et social, et leur permettent d’adopter une démarche collective et globale dans la lutte contre le dérèglement climatique.

Le label est conçu autour d’une approche commune en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique. Il permet aux entités sportives d’améliorer leurs démarches professionnelles pour qu’elles prennent soin de l’environnement et des personnes.

FPFP Challenge

Nikola Karabatic est l’un des premiers ambassadeurs du label et n’a pas peur de porter le message du FPFP sur ses réseaux sociaux, et de le partager avec le hashtag #FPFPChallenge.

Cette année, la saison 2 repart de plus belle ! Le FPFP Challenge poursuit sa mission de sensibilisation afin de faire prendre conscience de l’impact que le sport peut avoir sur l’environnement.

En 2022, c’est Sébastien Chabal, Amandine Brossier, championne de France du 400 m, Cécile Hernandez, championne paralympique de snowboard aux JO de Pékin, et Chloé Trespeuch, vice-championne olympique de snowboard cross aux Jeux de Pékin 2022 qui reprennent le flambeau !

À nous de jouer

Et de ton côté ? As-tu engagé une démarche respectueuse de l’environnement dans ta pratique sportive ?

Sur le terrain ou en dehors, suis-tu l’exemple de Nikola Karabatic et des autres sportifs de haut niveau pour t’impliquer au quotidien dans une démarche éco-responsable ? Ton club, ou ton association, a-t-elle par exemple une charte d’engagement éco responsable ?

Il existe de nombreuses manières de le faire, à commencer par acheter des articles de sport à petits prix qui ne sont jamais sortis des vestiaires des clubs de sport !

Chez Sportingoodz, nous faisons rimer respect de la planète avec économie circulaire !

Inscris-toi à notre newsletter pour ne rien rater des déstockages d’équipements sportifs !

 

S'inscrire à la newsletter